Fiches métiers

Garde Réserve Naturelle

Garde

Le garde de Réserve Naturelle réalise la surveillance écologique, exerce la police de la nature, et assure la mise en oeuvre du plan de gestion de la Réserve.

Métier repère essentiel à la RN, le garde occupe un rôle primordial sur le terrain, en étant garant de la RN vis-à-vis des publics fréquentant le site.

MISSIONS ET ACTIVITES PRINCIPALES :

  • Assurer la surveillance de la RN et la police de la nature :
    • Exerce la police de la nature dans le cadre de son commissionnement (relevés, constats et répression des infractions) et de la politique pénale mise en place sur la RN
    • Exerce ou participe à l’organisation de l’activité de police de la nature avec les autres services de police.
    • Informe et sensibilise le public sur le patrimoine naturel lors des tournées (« maraudage »).
    • Sensibilise le public au respect de la réglementation.
    • Participe à la sécurité du public en lien avec les services compétents (prévenir les pompiers ou les gendarmes, le cas échéant assurer les premiers secours pour les agents titulaires du brevet national de premier secours).
    • Conçoit et met en oeuvre le balisage règlementaire de la RN
    • Assure une présence régulière auprès des acteurs locaux (communes, associations, chasseurs, pêcheurs, agriculteurs...)
  • Contribuer à la gestion écologique et technique de la RN :
    • Réalise des mesures scientifiques et techniques et des suivis naturalistes du patrimoine faune flore inscrits au plan de gestion, collecte et saisit ces données.
    • Effectue la maintenance des installations, des équipements
    • Assure une maintenance de premier niveau sur le matériel
    • Réalise et assure le suivi des travaux d’entretien du site (ouverture, balisage ou entretien de sentiers, suivi de chantiers, éradication d’espèces invasives, maintien d’ouverture des milieux...).
  • Contribuer à l’activité administrative de la RN :
    • Réalise la gestion et le suivi des travaux effectués sur la RN au plan administratif (montage des dossiers, application des autorisations par les entreprises, mise en place des chantiers).
    • Effectue un suivi de ses activités (compte-rendu, suivi et évaluation des activités.).

ACTIVITES PONCTUELLES OU SPECIFIQUES :

  • Peut être amené à assurer la rédaction d’une partie du rapport annuel d’activité et les différents courriers et tâches administratives afférent à son activité, en fonction de l’organisation de la RN
  • Peut être amené à assurer des formations techniques, des animations auprès des publics et participer à des manifestations ou évènements ponctuels.
  • Participe à l’accueil du public pour les visites guidées ou aux animations de stages pour les scolaires
  • Peut être amené à gérer le matériel et la sécurité liée à son emploi
  • Peut être amené à effectuer la réception des chantiers
  • Participe à des réunions internes
  • Est amené à participer à des réunions externes

COMPETENCES REQUISES :

  • Connaissances :
    • Réglementation de la protection de la nature (police de la nature)
    • Terrain concret de la RN ou des RN
    • Différents services de l’Etat (DDT, DREAL, Préfecture, Sous-Préfecture)
    • Connaissances écologiques généralistes
    • Connaissances naturalistes
    • Protocoles de suivis naturalistes
    • Méthodes de recueil de données pour les inventaires botaniques et les relevés de faune.
    • Outils bureautique et bases de données, logiciels cartographiques (MapInfo, Serena...)
    • Environnement des entreprises prestataires (cahier des charges des travaux, devis)
    • Règles de sécurité (matériel, DUER)
  • Savoir –faire :
    • Rédaction (procès-verbal, compte-rendu)
    • Techniques d’interpellation
    • Gestion des conflits
    • Pratique de mesure, collecte et saisie des données
    • Suivis naturalistes
    • Techniques d’information et de communication (publics divers)
    • Organiser et contrôler les travaux
    • Savoir utiliser et réparer les matériels d’entretien (1er niveau de réparation)
    • Veille (veille d’information, veille technique)
  • Capacités :
    • Fermeté (pour la mission de police)
    • Capacités relationnelles
    • Disponibilité
    • Diplomatie, maitrise de soi
    • Sens de l’observation, adaptabilité aux circonstances (terrain, conditions météo.. )
    • Aptitudes pour le travail manuel
    • Curiosité
    • Résistance physique
    • Aptitudes pour le travail en extérieur
    • Rigueur, précision et patience pour les relevés

Spécificités liées à l’environnement maritime :

  • Connaissances :
    • Ecologie marine, écosystèmes marins, biologie marine
    • Droit maritime
    • Problématiques, enjeux et acteurs du monde maritime
  • Savoirs faire :
    • Application de protocoles (en mer, sous l’eau)
    • Techniques d'interpellation en mer
    • Sécurité (en mer, sous l’eau)
  • Capacités :
    • Aptitude à l’embarquement en mer

EVOLUTIONS LIEES AU METIER :

  • Le métier est impacté par l’évolution de la police de la nature, la prise en compte de la diversité des milieux naturels, l’évolution du nombre de pratiquants et du type de pratiques d’activités de pleine nature. La notion de sécurité prend plus d’importance.
  • Pour exercer la police de la nature, le garde peut être amené à intervenir de plus en plus souvent en binôme ou en coordination avec d’autres corps de police (douane, gendarmerie,
  • ONCFS, ONEMA...). Sur certaines RN, on note l’accroissement des incivilités de la part des usagers.

CONDITIONS ET MOYENS D’EXERCICE :

  • Emploi à dominante de terrain, avec un contenu très polyvalent d’activités lorsque le garde est seul sur une petite RN. La mission de surveillance dépend de la réglementation en vigueur sur la RN, de l’étendue du site, sa diversité, son relief, sa fréquentation.
  • Le garde exerce souvent seul et de façon autonome sur le périmètre de la RN. Il participe ponctuellement à des réunions et des formations extérieures.
  • Il doit se déplacer quotidiennement et exerce ses activités selon des amplitudes variables, y compris le soir, la nuit et le week end. Amplitude horaire importante liée aux pics d’activités et de fréquentation de la RN, aux contraintes de terrain (coefficient des marées, enneigement...).Il peut être soumis à des astreintes horaires.
  • Il est tenu d’utiliser des matériels spécifiques (spéléologie, escalade, haute montagne, plongée, matériel de navigation, matériel de sécurité type GPS, etc...).
  • Il peut être demandé à certains gardes de maîtriser la pratique et les techniques de plongée sous-marine en hyperbare (certification de classe 1B requis au minimum) et de la navigation en zone côtière ou fluviale.
  • Il s’exerce selon des règles strictes en matière de sécurité (conditions d’intervention, protocoles de formation continue, équipements de sécurité en mer, en haute montagne...)
  • Il est porte la tenue uniforme des agents commissionnés des RN dans le cadre de ses missions de police.
  • Les missions de police sont à assurer de préférence en binôme pour une question de sécurité.

Commissionnement :

  • Pour être commissionné, le garde doit être de nationalité française et avoir un casier judiciaire vierge.
  • Le garde est amené à être commissionné au titre des règlementations des RN mais peut également l’être au titre d’autres activités règlementaires (chasse, pêche, eau, circulation des véhicules terrestres à moteur, espèces protégées...).
  • En action de police, il est placé sous l’autorité du Procureur de la République.
  • Il peut être amené à participer à des missions de police inter-service avec d’autres services ou établissements publics (ONF, ONCFS, ONEMA, gendarmerie, police rurale,
  • Conservatoire du Littoral, DDT, DDTM...).

RISQUES PROFESSIONNELS :

  • Travail en milieu naturel potentiellement isolé et par toutes conditions.
  • Risques liés aux missions de police. Altercations et incivilités (contact public)
  • Exposition potentielle aux maladies infectieuses et parasitaires lors des travaux de terrain (tétanos, rage, leptospirose, etc...)

CONDITIONS D’ACCES AU METIER :

  • Niveau de diplôme généralement constaté : métier accessible à partir du niveau IV à III, dans un domaine lié à la gestion des espaces naturels (bac professionnel forêt, nature, Bac agricole, BTS gestion et protection de la nature, BTS forestier...).
  • Parcours ou expérience professionnelle : dans les milieux agricole, de l’environnement, de la forêt, de l’entretien des espaces verts. Expérience en tant qu’accompagnateur en moyenne montagne, guide nature, brevet d’état sportif.
  • La sensibilisation à l’environnement, une expérience en association naturaliste constituent des plus.

LIENS FONCTIONNELS ET RELATIONNELS :

Au plan hiérarchique :

  • Responsable des gardes, et par défaut Conservateur ou Directeur
  • Procureur de la République pour les missions de police de la nature

Liens et réseaux professionnels et institutionnels :

  • En interne : Responsable des gardes, conservateur, chargé de mission scientifique, chargé d’études, animateurs, agents d’accueil, agents techniques, assistants administratifs et financiers
  • En externe : Procureur ou substitut du parquet, corps de police de l’environnement, usagers de la RN et de sa périphérie (grand public, chasseurs, pêcheurs, randonneurs, pratiquants des sports de nature, naturalistes ...), élus, agriculteurs, exploitants forestiers, associations naturalistes, socio-professionnels liés au tourisme et aux loisirs, industriels du territoire, corps d’intervention en sécurité (gendarmerie, pompiers), autres espaces naturels du territoire (Parc Naturel Régional), lycées agricoles ...

METIERS CONNEXES ET MOBILITE :

  • Garde moniteur de Parc National, écogarde dans un PNR, garde gestionnaire sur les terrains du Conservatoire du littoral, agent technique de l’environnement (ONCFS, ONEMA), gestionnaire d’espaces naturels en collectivité territoriale.
  • Code ROME A1204 protection du patrimoine naturel
  • Code RIME : non défini
  • CNFPT : 05/B/09 Garde gestionnaire des espaces naturels

Répertoire des métiers ATEN :

  • Filière : Préservation du patrimoine naturel et culturel
  • Famille : Surveillance et Police de la Nature
  • Mobilité métier :
    • En interne : Responsable des gardes ou Coordinateur de la police, Conservateur
    • En externe : chef de secteur dans un Parc National, chargé de mission ou responsable de service patrimoine naturel dans un espace naturel, une association ou une collectivité, chargé de projet en bureau d’études spécialisé

 

Contacts

  • Secrétariat : 05 59 54 10 81
  • Vie scolaire : 05 59 54 68 72
  • Fax : 05 59 54 54 12
Vous êtes ici : Accueil Garde Réserve Naturelle