Fiches métiers

Chargé d'études

technicien de gestion

Le chargé d’études contribue à l’application du programme d’études défini dans les plans de gestion, dans le but de mieux connaître et valoriser le patrimoine.

Il est amené à intervenir sur des études de la faune, la flore, la géologie, les habitats… de la RN.

MISSIONS ET ACTIVITES PRINCIPALES :

  • Monter et suivre des projets :
    • Participe aux documents de gestion de la RN et aux autres documents d’objectifs, en concertation avec les acteurs locaux
    • Formalise les bases de données et les systèmes cartographiques nécessaires à la gestion de la RN
    • Participe aux programmes annuels d’actions et suit leur mise en œuvre
    • Organise la mobilisation et la concertation avec les scientifiques et les associations naturalistes
    • Contribue à l’organisation ou met en œuvre la mobilisation et la concertation avec les partenaires institutionnels, les élus locaux
    • Valorise les données d’études naturalistes et les résultats des études conduites dans le cadre de réunions avec des partenaires institutionnels ou scientifiques
  • Réaliser des études :
    • Assure de façon concertée des missions d’inventaires naturalistes de terrain sur la flore, la faune, la géologie, les habitats…, en lien avec les gardes
    • Collecte et analyse les données recueillies sur le terrain
    • Rédige une synthèse des études et des rapports d’activités ou formalise des documents de synthèse et alimente les bases de données
    • Suivant le cas, participe aux commissions d’experts, à des colloques dans son domaine de spécialité

ACTIVITES PONCTUELLES OU SPECIFIQUES :

  • Peut ponctuellement participer à définir le programme d’études en lien avec le Conservateur
  • Peut être amené à rédiger les documents de gestion
  • Peut définir et rechercher maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre et rédiger les conventions pour mettre en œuvre le programme d’actions
  • Peut être amené le cas échéant à présenter des projets de programme d’études au conseil scientifique.
  • Peut être amené à représenter la RN dans le cadre de réunions sur le territoire
  • Anime des formations, des sorties pour différents publics (enseignants, étudiants), des présentations dans le cadre de réunions institutionnelles (RNF, organismes de gestion, réunions inter réseaux d’espaces naturels).

COMPETENCES REQUISES :

  • Connaissances :
    • Connaissances générales en écologie
    • Connaissance concrète du (des) terrain(s) de la RN
    • Fonctionnement et réglementation de la RN
    • Réglementation sur les espèces protégées
    • Connaissances naturalistes pointues ou spécialité dans un taxon ou un type d’écosystème
    • Gestion des milieux
    • Outils bureautiques, bases de données, systèmes d’information cartographiques
    • Anglais
  • Savoir–faire :
    • Capacités rédactionnelles fortes
    • Elaboration ou utilisation de protocoles
    • Mesure et relevé de données scientifiques
    • Vulgarisation scientifique
    • Prise de parole en position d’expertise
    • Aptitude à travailler en réseau
    • Sens du travail en équipe.
    • Bureautique, SIG
  • Capacités :
    • Goût pour le travail de terrain
    • Adaptabilité
    • Esprit de synthèse
    • Qualités relationnelles, maîtrise de l’expression orale
    • Organisation, rigueur.
    • Avoir une vision prospective

EVOLUTIONS LIEES AU METIER :

  • Le métier de chargé d’études est fortement lié aux possibilités de financements pérennes ou temporaires de la RN. Il est potentiellement impacté par l’évolution des espèces présentes sur la RN, l’évolution des TIC pour la saisie des données, l’utilisation de nouveaux matériels automatiques d’observation ou de détection (technologies d’inventaire pour les chauves-souris, etc…)
  • Le métier est impacté par les évolutions des milieux en lien avec les changements globaux et la politique de conservation de la RN ou des autorités.

CONDITIONS ET MOYENS D’EXERCICE :

  • Le métier de chargé d’études est pour partie un emploi de terrain (relevé, études..) et pour partie un emploi sédentaire (travail sur écran, bureautique).
  • Il s’exerce en relation étroite avec le chargé de mission scientifique ou le conservateur ou le
  • Directeur mais également les gardes et les animateurs selon les missions et l’organisation de la RN.
  • C’est un travail d’assistance technique, qui peut évoluer vers une fonction de chargé de mission avec l’expérience.
  • Le métier s’exerce selon une amplitude horaire large selon les nécessités du terrain, y compris en soirée, de nuit et le weekend.
  • Pour la partie de travail de terrain, une bonne condition physique est nécessaire. Il peut être amené à porter une tenue spécifique.
  • Il effectue des déplacements très réguliers sur le périmètre de la RN et est amené à se déplacer dans le cadre de réunions. Permis B obligatoire.

RISQUES PROFESSIONNELS :

  • Troubles musculo squelettiques (travail sur écran)
  • Exposition potentielle à des risques parasitaires (manipulation d’animaux, travail extérieur).
  • Travail isolé en terrain parfois difficile.

CONDITIONS D’ACCES AU METIER :

  • Niveau de diplôme généralement constaté : à partir d’un diplôme de niveau III (BTS gestion et protection de la nature), avec une tendance vers des diplômes de niveau II (Master biodiversité…)
  • Parcours formation conseillée : expérience écologique et naturaliste en association naturaliste ou auto formation sur le terrain dans le cadre de travaux naturalistes bénévoles.

LIENS FONCTIONNELS ET RELATIONNELS :

  • Au plan hiérarchique :
    • Chargé de mission scientifique, à défaut Conservateur, à défaut Directeur selon la taille et l’organisation de la RN
  • Liens et réseaux professionnels et institutionnels :
    • En interne : conservateur, chargé de mission scientifique, chargé de communication, gardes, animateurs, techniciens de gestion, agents techniques
    • En externe : membres d’associations naturalistes, entreprises (partenaires et fournisseurs), maitres d’ouvrage (VNF, etc…), élus, agriculteurs, éleveurs, usagers de la RN (chasse, pêche, etc.), réseaux de chargés d’études d’autres espaces naturels.

METIERS CONNEXES ET MOBILITE :

  • Chargé d’études dans un Parc Naturel Régional, dans un conservatoire de sites naturels, une association de protection de la nature, un bureau d’études ou une association naturaliste.
  • Code ROME : FPETDD08 Chargé de mission assistance à maîtrise d’ouvrage.
  • Code RIME FPETDD04 Chargé de la préservation de la biodiversité
  • CNFPT : 02/B/09 Responsable de gestion des espaces naturels
  • Répertoire des métiers ATEN :
    • Filière : Préservation du patrimoine naturel et culturel
    • Famille : Connaissance et gestion du patrimoine naturel
  • Mobilité métier :
    • En interne : chargé de mission scientifique
    • En externe : chargé de mission patrimoine naturel, chargé de mission Natura 2000 dans un espace naturel protégé

 

Contacts

  • Secrétariat : 05 59 54 10 81
  • Vie scolaire : 05 59 54 68 72
  • Fax : 05 59 54 54 12
Vous êtes ici : Accueil Chargé d'études